Archives par mot-clé : transe

Axes de recherche 2024

Depuis l’émergence de la contre-culture dans les années 1960, l’intérêt pour les pratiques chamaniques et leurs dimensions spirituelles a entraîné un renouvellement significatif du geste créateur et une transformation des pratiques scéniques, et par porosité, participé à l’émergence d’un théâtre contemporain autochtone.
Comment l’intégration des imaginaires et gestes chamaniques — notamment l’ontologie animiste, l’état de transe et les rituels — dans le théâtre contemporain en tant que paradigme artistique transforme-t-elle les pratiques scéniques et la relation entre l’œuvre, l’artiste et le spectateur, et, a fortiori, les esprits ?
Le « vacillement des limites », semblant représenter une caractéristique intrinsèque du chamanisme, cette recherche vise à explorer les modalités et les implications de ces influences chamaniques sur la création et la réception théâtrales, interrogeant la capacité des arts contemporains à redéfinir les frontières entre le réel et l’imaginaire, entre l’art et la vie. Mon travail s’attache ainsi à examiner les contradictions potentielles entre l’authenticité des expériences chamaniques et leur représentation dans l’art, ainsi qu’à évaluer la portée du théâtre contemporain lorsqu’il navigue dans ces espaces liminaires en tant que vecteur de connaissances et de transformations collectives.
En considérant les arts visionnaires chamaniques comme des témoignages de voyages dans les mondes-autres, qui fournissent non seulement une représentation des visions, mais offrent également une appréhension complexe des forces et des entités animant ces mondes, cette recherche vise à déceler la présence de ces motifs archétypaux au sein des cosmologies artistiques contemporaines, en se concentrant particulièrement sur l’analyse dramaturgique de leurs manifestations théâtrales.

Continuer la lecture de Axes de recherche 2024

Pas de transition sans transe : essai d’écologie politique des savoirs

Jean-Louis Tornatore

La transition appelle la transe, telle est l’hypothèse de ce livre engagé dans la réflexion du dépassement du monde de l’Anthropocène. L’auteur appelle “écologie des savoirs” le travail qui consiste à écouter les formes de connaissances élaborées à partir de la transe, en particulier par les peuples autochtones, qui leur permettent d’entrer en relation avec des non-humains. En occident le théâtre et la philosophie, avec l’anthropologie, représentent trois formes de survivances de la transe. Cet ouvrage est composé en 17 tableaux courts, touchant de l’histoire de l’art aux luttes écologistes, mène l’enquête sur les formes de transe susceptibles de nous familiariser aux savoirs des différences pour façonner avec eux une réalité acceptable pour la transition écologique des sociétés modernes.

Continuer la lecture de Pas de transition sans transe : essai d’écologie politique des savoirs

“Altamira 2042” et “The Encounter” : Transes Chamaniques sur la Scène Contemporaine

À la demande du professeur Antoine Bioy, j’ai rédigé ce texte en vue de constituer l’un des chapitres de son ouvrage intitulé Le Grand livre des transes, publié en octobre 2023 aux éditions Dunod.

Doctorant en Études Théâtrales, je porte une recherche sur le chamanisme dans le spectacle vivant contemporain. Dans ce chapitre, je me penche plus particulièrement sur la question de la transe chamanique dans l’art, en m’appuyant sur l’étude de cas de deux performances : Altamira 2042 de Gabriela Carneiro da Cunha et The Encounter de Simon McBurney.

Continuer la lecture de “Altamira 2042” et “The Encounter” : Transes Chamaniques sur la Scène Contemporaine