Archives par mot-clé : psychédélique

Transcrire l’ineffable : mes recherches sur le chamanisme et l’art visionnaire.

Je viens d’un milieu où certains utilisent les drogues psychédéliques ou dissociatives non pour faire la fête, mais pour explorer d’autres dimensions d’eux-mêmes et de la réalité.

Continuer la lecture de Transcrire l’ineffable : mes recherches sur le chamanisme et l’art visionnaire.

Présentation

Ma biographie

Martin Geoffre à été administrateur de compagnie et organisateur de fêtes techno pendant 20 ans. Il est doctorant en Études Théâtrales à l’université de Rennes 2 depuis l’automne 2021. Son projet de thèse a pour titre:
« Imaginaires et gestes chamaniques sur la scène contemporaine ».


Ce carnet a pour but de présenter mon travail de recherche.
J’espère que les personnes intéressées par ce sujet y trouveront
d’enthousiasmantes ressources!

Continuer la lecture de Présentation

Les travaux de Sisyphe

La nuit est un grand espace cubique.
Résistant.
Extrêmement résistant.
Entassement de murs et en tous sens, qui vous limitent, qui veulent vous limiter.
Ce qu’il ne faut pas accepter. Moi, je n’en sors pas.
Que d’obstacles pourtant j’ai déjà renversés. Que de murs bousculés.
Mais il en reste.
Oh! pour ça, il en reste.
En ce moment je fais surtout la guerre des plafonds. Les voûtes dures qui se forment au-dessus de moi, car il s’en présente, je les martèle, je les pilonne, je les fais sauter, éclater, crever, il s’en trouve toujours d’autres par-derrière.
De mon énorme marteau jamais fatigué, je leur assène des coups à assommer un mammouth s’il s’en trouvait encore un… et là.Mais il ne s’y rencontre que voûtes, voûtes têtues, cependant qu’il faut qu’elles se brisent et s’abattent.
Il s’agit ensuite de désencombrer ce lieu conquis des débris qui masquent ce qui vient au-delà, que je ne devine d’ailleurs que trop, car il m’est évident qu’il y a encore une voûte plus loin, plus haut, qu’il faudra abattre aussi. Ce qui est dur sous moi, ne me gêne pas moins, obstacle que je ne puis, que je ne dois supporter, matière du même immense bloc détesté où j’ai été mis à vivre. A coups de pic, je l’éventre, puis j’éventre le suivant. De cave en cave, je descends toujours, crevant les voûtes, arrachant les étais. Je descends imperturbable, infatigué par la découverte de caves sans fin dont il y a un nombre que depuis longtemps j’ai cessé de compter, je creuse, je creuse toujours jusqu’à ce que, un travail immense fait, je sois obligé de remonter pour me rendre compte de la direction suivie, car on finit par creuser en colimaçon.
Mais arrivé là-haut, je suis pressé de redescendre, appelé par l’immensité des réduits à défoncer qui m’attendent.Je descends sans faire attention à rien, en enjambées de géant, je descends des marches comme celles des siècles — et enfin, au-delà des marches, je me précipite dans le gouffre de mes fouilles, plus vite, plus vite, plus désordonné-ment, jusqu’à buter sur l’obstacle final, momentanément final, et je me remets à déblayer avec une fureur nouvelle, à déblayer, à déblayer, creusant dans la masse des murs qui n’en finissent pas et qui m’empêchent de partir du bon pied.

Mais la situation un jour, se présentera différente, peut-être.
Henri Michaux

Les portes de la perception

La fonction du cerveau, du système nerveux, et des organes des sens est, dans l’ensemble, éliminative, et non-productive. Toute personne est, à tout moment, capable de se souvenir de tout ce qui ne lui est jamais arrivé, et de percevoir tout ce qui se produit partout dans l’univers. La fonction du cerveau et du système nerveux est de nous empêcher d’être submergés et confus sous cette masse de connaissances en grande partie inutiles et incohérentes, en interceptant la majeure partie de ce que, sans cela, nous percevrions ou nous rappellerions à tout instant, et ne laissant que ce choix très réduit et spécial qui a des chances d’être utile en pratique.

Continuer la lecture de Les portes de la perception

note d’intention — juin 2021

Les seules démarches artistiques qui m’interpellent vraiment sont celles dans le champ du sacré qui cherchent à produire une bombe dont la déflagration permettrait un réordonnancement du Monde. Aussi, cette citation de William Burroughs résonne-t-elle profondément en moi :

Continuer la lecture de note d’intention — juin 2021

Chamanisme X Spectacle Vivant

Le chamanismei

Être chaman, ce n’est pas juste se mettre en état modifié de conscienceii (EMC). Cet état permet d’entrer en dialogue avec ses esprits alliés pour faire commerce avec eux. Par exemple, demander aux esprits de soigner une personne. Le chamanisme est fonctionnel.

Continuer la lecture de Chamanisme X Spectacle Vivant