Emmanuel Grimaud

Je découvre le travail de l’anthropologue Emmanuel Grimaud, qui me semble absolument passionnant !!

Metavertigo, Vertiges de l’humain augmenté par ses vies antérieures (La Découverte, 2024)

Comment se retrouve-t-on sous hypnose assistant du Bouddha au VIIe siècle avant J.-C. ou propulsé sur Mars en 2071 ? Pourquoi a-t-on imaginé en Inde que les embryons sont dotés d’une supermémoire, qu’ils se souviennent de leurs « vies antérieures » et oublient tout à la naissance ? Quels processus étranges, excentriques et paradoxaux l’hypnose stimule-t-elle ?

Au moment où les ingénieurs de l’immortalité vont chercher dans le bouddhisme des sources d’inspiration pour renouveler leur conception du corps, de l’esprit et des machines, ce livre écrit par un anthropologue, spécialiste de l’Inde, propose un tout autre chemin. Il entremêle une enquête généalogique sur les transhumanismes d’ici et d’ailleurs, les spéculations anciennes et modernes autour de la métempsycose, de la réincarnation et du saṃsāra, et un véritable dispositif d’expérience : en s’installant à l’intérieur du cabinet d’une psychothérapeute indienne qui pratique l’hypnose « régressive », Emmanuel Grimaud interroge en temps réel les voyages mentaux pleins de péripéties de ses patients.

Loin de vouloir nous convertir à la réincarnation, ce livre nous invite à observer les mécanismes de l’imagination profonde qui s’enclenchent au niveau de notre cerveau et de notre corps et décortique les visions obtenues comme autant de cinémas hypnotiques amateurs. Qu’advient-il de nos écrans intérieurs dans un contexte de délégation toujours plus poussée de nos facultés à des machines ?

Dieu point zéro, Une anthropologie expérimentale (PUF, 2021)

Un dieu peut-il s’incarner dans une machine ? Une machine fait-elle un bon piège à dieux ? Comment se préparer ici et maintenant à l’émergence de formes de divinités inconnues, à travers quel genre d’expérience-limite ? La métaphysique occidentale a progressivement soustrait le concept du divin au domaine de l’expérience, au point de le réserver à la pure spéculation. Les sciences humaines l’ont reconduit sur terre, mais au prix de n’étudier que les mécanismes de la croyance ou de la pratique religieuses. C’est par un tout autre biais que ce livre aborde ce problème, en plaidant pour un véritable tournant expérimental en anthropologie. Dans la tumultueuse ville de Mumbai, on suit les aventures métaphysiques d’une machine télé-opérée à l’apparence du dieu Ganesh, qui permet à n’importe qui d’incarner Dieu et d’avoir un dialogue avec un interlocuteur. Très vite, les incarnants affluent ainsi que les interlocuteurs prêts à tester la capacité de ce dispositif à faire un bon support de divinité. C’est alors que l’anthropologie rejoint la métaphysique, car quiconque se prête à ce jeu d’incarnation, soit comme incarnant soit comme interlocuteur, prend le risque au cours du dialogue de voir ses certitudes s’effondrer et de devoir tout reprendre à zéro : Dieu, l’humain, la technologie, la politique, la religion ou encore l’écologie.

Ganesh Yourself


Documentaire
Réalisé par Emmanuel Grimaud • Écrit par Emmanuel Grimaud 
France • 2016 • 67 minutes • Couleur

À Mumbai, un robot à l’apparence du dieu hindou Ganesh répond aux questions des fidèles. Prêtre, astrologue ou activiste, quiconque le souhaite peut le piloter à distance et en prendre momentanément les traits.Qui est humain ? Qui est divin ? Où est la limite ?



Citer ce billet
Martin Geoffre (2024, 14 février). Emmanuel Grimaud. Spectacle vivant et chamanisme. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vtye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.