Lilibeth Cuenca Rasmussen

Pourquoi cet artiste a-t-il sa place dans mon corpus d’œuvre?

Alt er kun til låns est une sorte de cérémonie syncrétique qui s’inspire de différents rites, incluant celui de la Saint-Jean dans la tradition nordique ou les prêches sud-américains, sous l’œil de la reproduction agrandie d’une statue trouvée à Manille. Mi-prêtresse, mi-gourou, fumant le cigare et distribuant des fruits, l’artiste se joue des codes rituéliques : le feu, la terre, la musique, la danse, ramenant à la terre une gigantesque corne d’abondance dans le parc de Rønnebækholms, au Danemark. Symbole d’une possible renaissance, cette performance s’ancre, avec une intensité non dénuée d’humour, dans une recherche d’équilibre fondamental entre des forces naturelles, humaines, profanes et sacrées.

https://www.myra.fr/wp-content/uploads/2021/07/DP-Danse-et-rituel-une-exposition.pdf

Fiche d’identité

Nom, prénom: Cuenca Rasmussen Lilibeth
Date de création de la compagnie: 2000
Genre: Performance
Pays: Danemark
Spectacle: Alt er kun til låns
Date de création du spectacle : 2020
Site web : https://www.lilibethcuenca.com/



Citer ce billet
Martin Geoffre (2022, 1 janvier). Lilibeth Cuenca Rasmussen. Spectacle vivant et chamanisme. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mn19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.